Procès Bygmalion: six mois de prison ferme requis contre Nicolas Sarkozy

Une peine d’un an de prison, dont six mois avec sursis, et 3 750 euros d’amende ont été requis, jeudi 17 juin, à l’encontre de Nicolas Sarkozy, jugé devant le tribunal correctionnel de Paris pour les dépenses excessives de sa campagne présidentielle de 2012. Des peines allant de dix-huit mois à quatre ans de prison avec sursis ont été requises à l’encontre des treize coprévenus jugés au côté de l’ancien chef de l’Etat. « Nicolas Sarkozy ne regrette visiblement rien puisqu’il n’est venu qu’à une seule audience », a soutenu la procureure, Vanessa Perrée, en dénonçant « la totale désinvolture » de l’ancien président.

ACTUALITÉS

Jmenzor

2021-06-17 1 min read

Le contenu de mon poste

JMENZOR

Jmenzor.xyz